Découvrez les différents types de marquage pour vos objets publicitaires

Découvrez les différents types de marquage pour vos objets publicitaires

  Agathe ANDRE

 (49)    (0)    0

1. La place des objets publicitaires dans votre stratégie marketing

Votre stratégie marketing est essentielle à la croissance de votre entreprise et les goodies sont un véritable atout dans cette stratégie. Que ce soit pour un évènement, des cadeaux d’affaires ou pour remercier un partenaire, les goodies sont au cœur des stratégies marketings. 

Pour vous démarquer de vos concurrents ou retenir l’attention de vos clients les goodies sont d’une aide précieuse pour faire passer un message aux différents acteurs de votre marché. 

Ce sont de véritables leviers de communication, faire plaisir, promouvoir un produit ou un service, les goodies sont un bon moyen d’augmenter la visibilité de votre entreprise et de fidéliser vos clients. 

Vous pouvez également personnaliser vos goodies pour mettre en avant les couleurs de votre entreprise. Cependant les procédés de marquage sont divers et variés, il est parfois difficile de s’y retrouver.

Découvrez dans cet article les différents procédés pour marquer au mieux vos goodies et réussir votre campagne marketing.

2. Les différents critères pour le marquage de vos goodies 

Les différents marquages ne s’appliquent pas forcément à tous les types de goodies. Tout d’abord la matière et la forme de l’objet sont à prendre en compte, en effet chaque marquage ne s’applique pas à toutes les matérialités. 

Le budget que vous allez allouer à votre campagne va également avoir un impact, certains procédés sont plus onéreux que d’autres. De plus, certaines techniques de marquage prennent du temps, prenez garde à bien anticiper votre production. 

Ensuite, quelle quantité de goodies souhaitez-vous personnaliser ? Certains procédés ne peuvent être réalisés qu’en grande quantité. 

La durée de vie du marquage est également importante, elle va dépendre de l’utilisation de l’objet, plus l’objet est amené à être utilisé plus il va être nécessaire de le personnaliser avec un procédé qui dure. 

Enfin, chaque marquage aura un rendu, une texture spécifique, c’est à vous de choisir lequel vous satisfait le plus tout en répondant aux critères précédents. 

Chaque marquage est différent et aura donc un budget, des délais, une durée de vie différente. Vous devez donc, avant toute chose, établir votre budget et votre planning de manière précise. Vous pourrez par la suite choisir le type de produits et les quantités souhaitées. Enfin vous pourrez déterminer quel marquage correspond le mieux. 

3. Les différentes possibilités de marquage

La sérigraphie

C'est un procédé qui nécessite un pochoir, constitué le plus souvent d’un écran en soie ou en nylon qui est placé sur la surface à marquer. La sérigraphie permet l’application d’une ou de plusieurs couleurs. Ce marquage permet une très bonne tenue des couleurs dans le temps et peut-être réalisé sur différents types de support. 

Avantages : La sérigraphie est peu onéreuse, elle permet d’imprimer en grande quantité et la tenue des couleurs est excellente.

Inconvénients : Le séchage de l’encre est long.

La tampographie

Elle est très utilisée comme procédé de marquage.  Elle s’adapte à tout type de support pour tous types de formes, des plus simples aux plus complexes. La tampographie est une impression indirecte, l’encre est transférée par un tampon en silicone souple sur l’objet. 

Cette technique est rapide et peu couteuse.

Avantages : La tampographie fait partie des techniques de marquage qui coutent le moins cher, elle s’adapte à tout type de surface

Inconvénients : Ce marquage n’est pas très résistant, il faut prendre soin des objets marqués si vous souhaitez que la personnalisation dure dans le temps. 

La broderie

Elle est réservée aux textiles. C'est un très bon procédé de marquage par sa durabilité et sa qualité. La broderie est un marquage qui coûte cependant assez cher.

Avantages : La broderie offre un rendu haut de gamme qui dure dans le temps. 

Inconvénients : Les coûts de production sont plus élevés. 

Le transfert à chaud ou flocage

Ce procédé consiste à imprimer un visuel sur un support papier posé à chaud sur du textile au moyen d’une presse. Le flocage permet de marquer des visuels sur différents supports en revanche sa tenue dans le temps est moins bonne qu’une broderie (mais moins cher). 

Avantages : Le transfert à chaud peut être réalisé sur de multiples supports. 

Inconvénients : Le visuel à imprimer doit être simple peu coloré et sans dégradé de couleurs. 

La gravure laser

Cette technique élimine une partie de la surface de la matière. Le plus souvent utilisée sur du métal, la gravure laser peut également être réalisée sur du bois, du bambou et du plastique. 

Ce procédé est plus onéreux que la tampographie mais l’impression est ineffaçable.

Avantages : Avec la gravure laser vous obtenez de très belles finitions et un marquage qui dure dans le temps. 

Inconvénients : Ce procédé ne s’applique pas à tous les matériaux. 

L’impression numérique directe

Consiste à projeter de l’encre sur la surface de l’objet, ce dernier est ensuite exposé à une lumière UV pour faire sécher le marquage. 

L’impression numérique est moins onéreuse mais reste un peu moins qualitative. 

Avantages : Cette technique offre un rendu de bonne qualité et dure dans le temps.

Inconvénients : Le résultat peut être un peu collant au début mais cet effet disparaît au lavage. Les coûts d’impression augmentent lorsque l’on passe sur des textiles de couleurs. 

La sublimation

Est un procédé de marquage à chaud réservé principalement au textile en polyester et à la céramique

Le visuel est imprimé sur un papier qui n’absorbe pas l’encre, ensuite ce papier pressé à chaud sur le textile ou la céramique. Pour le textile l’encre va s’évaporer et imprégner le tissu ou le de ce fait, les pores du tissu ne sont pas bouchés. Pour la céramique la chaleur va permettre l’imprégnation du vernis déjà présent sur l’objet.  

Avantages : La sublimation dure dans le temps, elle résiste au lavage.

Inconvénients : Cette technique est assez couteuse et ne peut se faire que sur du textile blanc ou clair et constitué de polyester. La sublimation ne permet pas non plus l’impression de tons fluo ou métallisés. 

Le doming

Consiste à déposer une résine sur un autocollant sur laquelle est imprimé un visuel en quadrichromie. Il est applicable sur toutes les surfaces et dure dans le temps. Ce procédé permet de personnaliser rapidement et facilement un objet.

Avantages : Le doming est adapté aux petites quantités, il n’y a pas de limitation de couleur et permet d’obtenir de belle finition. 

Inconvénients : Cette technique nécessite une surface plane et le temps de séchage est long. 

4. La production de vos goodies par Ton Direct

En somme vous avez le choix parmi plusieurs procédés pour le marquage de vos goodies mais qui dépendent tous de plusieurs critères. Chez Ton Direct nous vous accompagnons sur vos projets pour vous guider dans vos choix, l’expertise de nos collaborateurs vous permet d’optimiser au mieux vos coûts d’impressions et d’être guidé sur vos choix techniques et créatifs.

Notre savoir-faire et notre expérience nous permettent de vous conseiller afin de satisfaire au mieux vos attentes en termes de stratégie marketing.

Pour un projet print sans prise de tête n’hésitez pas à nous contacter. ???? 

La fin d’année arrivant à grands pas, vous pouvez consulter notre sélection en suivant ce lien : 

(Notre sélection de produits de fin d'année)

 (49)    (0)    0

Votre commentaire a été envoyé avec succès. Merci d'avoir commenté!
Laissez un commentaire
Captcha